Historique du projet

Le site de stockage de butane qui alimente Ajaccio, et ses16.000 clients est un site Séveso.

La réglementation impose aux sites SEVESO de calculer les zones de dangers créées par leur activité industrielle, et de les maîtriser par des mesures notifiées par les Préfets de Région.

Ce site a donc fait l’objet d’études par ENGIE pour finalement proposer une solution permettant de circonscrire les zones d’effets le plus possible dans les limites du site industriel. Par conséquent, il libère une zone foncière pour la ville d’Ajaccio, actuellement gelée.

Le projet consiste ainsi à construire à côté du site actuel, une nouvelle installation sur base de deux nouvelles sphères encoffrées dans des silos bétons remplis de sable.

Projet Loregaz

Projet Loregaz

ENGIE profite de ce projet pour substituer du propane au butane, gaz en voie de disparition sur ces usages. Ce changement sera transparent pour les clients en air butané, qui ne verront aucune différence au quotidien.

Les études d’ingénierie de base et toutes les démarches administratives ont abouti fin 2016.

Après un appel d’offres, le groupement d’entreprises SPAC/BOUYGUES/GELDOF/VENDASI a été sélectionné pour réaliser ce projet. ENGIE, maitrise d’ouvrage, s’appuiera sur Tractebel France comme Assistant à Maître d’Ouvrage.

Pour pouvoir tenir le délai administratif de septembre 2021, il a été nécessaire de mener des travaux préliminaires au premier semestre 2017 pour consolider les terrains qui surplomberont les nouvelles installations (voir photos ci-après).
La base-vie et les travaux préparatoires sont actuellement en cours pour permettre de débuter le chantier de construction au mois de mai 2018.

Construction du site :

Chantier Loregaz

Juin 2017

Restanques_Mars 2018

Mars 2018

Calendrier et travaux

Cliquez sur l’année pour plus d’informations.

Mesures de préservation de l’environnement : un engagement ENGIE jusqu’en 2040!

Des espèces locales telles que les tortues d’Herman et les orchidées Sérapias ont été déplacées, sous le contrôle d’un écologue, depuis le futur site de construction vers des terrains adaptés.

Une vingtaine d’hectares de terrains de compensation, sur Loretto, Vignola et Suartello, seront gérés pendant 20 ans par le Conservatoire des Espaces Naturels de Corse pour le compte d’ENGIE.

Des espèces invasives ont été découvertes sur le site. Elles sont traitées par des méthodes spécifiques.

Les anciennes restanques situées au-dessus du site ont été restaurées avec les techniques d’origine par une entreprise ajaccienne.

Mesures de préservation de l'environnement
Mesures de préservation de l’environnement